The Legend of the "Coupe des Coupes"

Pour marquer le lancement du Vans x RFC Prison Issue LX, le Ringleaders Football Club a organisé un tournoi à Montréal avec des clubs similaires d'à travers le monde. Les équipes ont joué pour "La Coupe des Coupes", ou le Jeremy L. Patterson Jay Good World Cup comme c'est connu "officiellement". Mais, avec la taille et le design unique du trophée, La Coupe des Coupes est un nom beaucoup plus apte.

Le trophée a été conçu et construit du début à la fin par Dan Finklestein, propriétaire et designer chez Consulter. Dan nous a raconté qu'il n'a reçu qu'une seule instruction de la part des Ringleaders: de créer quelque chose qui donnait de la compétition à la Gold Cup de la CONCACAF. Les Ringleaders lui ont envoyé deux ou trois photos du Gold Cup avec un petit message:

"Le trophée est incroyable, deux gars doivent le tenir parce que c'est tellement immense ... On veut quelque chose comme ça."

Avec ça comme guide, Dan nous explique qu'il a voulu créer un trophée qui avait de quoi en commun avec les Ringleaders, en le gardant beau et simple. Il n'était pas question d'utiliser ni du bronze, du cuivre ou du laiton vu que Dan n'avait que deux semaines et demi pour créer le trophée. Il a donc choisi de travailler avec de l'acier inoxydable, qui donnerait au trophée le poids et l'esthétique nécessaire.

Après quelques croquis et des résultats 3D, Dan a fait couper au laser l'acier inoxydable. «Le gars que j'ai utilisé adore travailler sur des projets bizarres» explique-t-il, «c'était un mariage parfait». Pendant que le haut du trophée se faisait construire, Dan s'est concentré sur la création de la base en bois ainsi que les lettres qui ornent le trophée, toutes faites dans la typographie classique des Ringleaders.

La pièce de résistance, c'est la botte qui demeure en haut du trophée, inspirée par une des personnes qui a facilité la réalisation de la collaboration Vans x RFC, Jay Good. Il y a un peu moins de deux ans, Jay c'est cassé la jambe lors d'un match des Ringleaders. Lorsque les ambulanciers sont arrivés, ils ont du couper la botte pour l'enlever. Ils ont originalement jeté la botte à la poubelle, mais les chefs de file l'on récupérée, conscient qu'un jour, elle serait utile. Dan a envoyé la botte pour être moulu et en suite recouverte, pour y donner le look patine qui rend le trophée si reconnaissable.

Il ne restait qu'à unir les différentes pièces. L'acier inoxydable, la base en bois et la botte patine se complimentent les uns les autres, rendue un magnifique trophée, pour une magnifique histoire.

Pour commémorer le lancement du Vans x RFC Prison Issue LX, le Ringleaders Football Club a organisé un tournoi à Montréal avec des clubs aux vues similaires du monde entier. À gagner était «La Coupe des Coupes», ou la Coupe du monde Jeremy L. Patterson Jay Good comme on l'appelle «officiellement». La Coupe des Coupes est cependant plus appropriée, étant donné la taille massive du trophée et son design inoubliable.

Le trophée a été conçu, conçu et construit du début à la fin de mon Dan Finklestein, propriétaire et designer à Consulter. Dan dit qu'il n'a reçu que la moindre instruction de The Ringleaders: faire quelque chose qui rivalise avec la Gold Cup de la CONCACAF. Ils lui ont envoyé quelques photos du trophée massif avec un court message:

"Le trophée est incroyable, deux gars doivent le tenir parce qu'il est si massif ... Nous voulons quelque chose comme ça"

De là, Dan dit qu'il a essayé de rendre le trophée "aussi proche que possible des Ringleaders tout en le gardant beau et propre". Le bronze, le laiton et le cuivre étaient hors de question étant donné la fenêtre de deux semaines et demie avec laquelle il devait travailler.

Après quelques esquisses et quelques rendus 3D - deux semaines et demie, ce n'est pas beaucoup de temps après tout - Dan a fait couper et souder le laser en acier inoxydable. "Le gars adore faire des projets hors du commun donc c'était parfait", explique Dan. Pendant que l'acier inoxydable était coupé et soudé, Dan a créé la base en bois sur laquelle repose le trophée, ainsi que le lettrage, le tout dans la police Ringleaders classique.

La cerise sur le gâteau métaphorique, ou, dans ce cas, la botte littérale sur le dessus, a été inspirée par l'une des personnes qui ont contribué à faire de la collaboration Vans x RFC, Jay Good. Il y a un peu moins de 2 ans, Jay s'est cassé la jambe lors d'un match des chefs de file. Lorsque les ambulanciers sont arrivés, ils ont dû couper la botte de Jay pour l'enlever. Les ambulanciers paramédicaux ont jeté la botte à l'origine, mais les chefs de file l'ont saisie des ordures et l'ont gardée, sachant qu'un jour, elle serait utile. 

Dan a envoyé la botte dans un magasin, où ils l'ont coulée dans de la résine, puis l'ont plaquée pour donner à la botte la finition métallique patinée qui la rend si reconnaissable.

Il ne restait plus qu'à assembler les différentes pièces. Le trophée en acier inoxydable, la base en bois et la botte patinée s'emboîtent parfaitement ensemble. Il est donc normal qu'un trophée aussi incroyable ait une histoire aussi incroyable derrière lui.

L'incroyable Gold Cup de la CONCACAF.

L'incroyable Gold Cup de la CONCACAF.

 

Laisser un commentaire

Continue shopping
Your Order

You have no items in your cart