C'mon Feet - Episode 7 - Ali Sleiman

La version anglaise suit le français.

Auteur: Habib Siam - Traduction: Nancy Siam - Photographie: Tron - Art: Tracy Siam - Musique: Sandhill

Auparavant sur C'mon Feet.

Allez pieds Ali Sleiman OTH Banner Allez pieds Ali Sleiman OTH 1

Mon pote 80 et moi avons fait la ville à vélo, pour mon initiation dans le Bike Gang crew. Sur a commencé à Place des Arts, pour traverser le pont qui mène à l'Ile Sainte-Hélène, puis on est remonté au Parc La Fontaine. En négociant nos options pour dîner, 80 a proposé un spot appelé Omnivore. J'étais passé devant ce restaurant un bon nombre de fois. J'avais jeté un coup d'œil par la fenêtre une ou deux fois, sans jamais vraiment rentrer. Plusieurs facteurs ont été à mon hésitation, le premier étant la localisation. Au cours de mes deux premières années à Montréal, l'espace qui faisait la monnaie sur Marianne et Saint Laurent avait connu environ quatre commerces différents. Malgré le fait qu'ils avaient survécu beaucoup plus longtemps que les locataires précédents, par précaution, j'avais fait une croix sur le restaurant libanais, une victime potentielle. 

Allez pieds Ali Sleiman OTH 2 Allez pieds Ali Sleiman OTH 3

L'autre truc qui me dérangeait discrètement était que je ne savais absolument pas ce qu'un omnivore était. «Vas-y mec», rit Ali Sleiman, co-propriétaire du restaurant avec son frère Akram et leur ami Charbel. «J'ai abandonné la fac et je sais ce qu'un omnivore veut dire». Mon diplôme d'études supérieures avait encore moins de valeur que ce que pensait. Le grillmaster extraordinaire m'a expliqué qu'il avait appris la définition en regardant Jurassic Parc, quand un scientifique a défini trois catégories de dinosaures: les carnivores, les herbivores et les omnivores. Ces derniers mangent de la viande, des plantes et plus ou moins tout ce qu'ils ont sous la main. Quand Charbel et Akram ont ouvert Omnivore ils voulaient nous fournir les goûts. Le nom collait bien.

Akram, appelé Aks par ses amis, travaillait au grill pendant ma première visite. Le menu n'est pas très long, mais peut être déroutant parce que tout fait saliver. Je décide de prendre un sandwich Djaj mais lui demande de mettre des pommes de terre à la place des cornichons. «Ici on ne met pas de pomme de terre dedans. C'est comme ça que les autres font », balance Akram. En rigolant, je le supplie de m'accorder une exception, mais il dit que le restaurant n'a pas de pomme de terre. Directement dans mon champ de vision, il y a, ce qui semble être, un bol de patates Yukon Gold coupées en dé. «Ce mec est juste un [insérer explétif]», je me dis, mais je sais qu'il ne faut jamais contrarier la personne qui te fait à manger. La première bouché de ce poulet a totalement changé mon humeur. Grillé à la perfection, avec une sauce à l'ail sans une goûte de mayo, ce shish taouk défoncerait n'importe quel taouk que je n'ai jamais mangé chez moi. Je n'étais toujours pas un grand fan d'Aks mais j'étais certainement prêt à le supporter les prochaines fois. 

Allez pieds Ali Sleiman OTH 4 Allez pieds Ali Sleiman OTH 5

Les visites à répétition étaient fréquentes: au rythme de quatre fois par semaine au moins. La dernière année et des poussières a probablement été la plus dure pour moi et Omnivore est devenu un havre personnel. Toute l'équipe m'a toujours accueilli et traité avec de l'affection, à un moment où j'avais perdu tout ancrage et j'ai le plus profond sentiment de gratitude pour ça. Finalement, j'ai même accepté Akram, dont l'intuition du panier est appréciable. Il avait insisté que le Wisconsin battrait Kentuchy au Final Four de cette année, pronostiqué la domination de Kaminski et prédit que Duke remporterai les finales de 5 points. Ali se marre quand je lui raconte ma première rencontre avec Aks. «Il est juste comme ça parfois», l'originaire de Beyrouth s'ouvre. «En grandissant, il était plus comme un père qu'un frère et il devait l'être parce que mon père travaillait tout le temps». Ali devient un peu émotionnel quand il se rappelle le déménagement de sa famille du Liban au New Jersey, puis Montréal. Il précise aussi qu'Omnivore est un environnement sans pomme de terre. Ce que j'avais vu était, en réalité, un bol de navets. 

Écoutez le podcast en bas de page et dirigez-vous vers @cmonfeet sur Instagram pour plus de photos!

Allez pieds Ali Sleiman OTH 8 Allez pieds Ali Sleiman OTH 7 Allez pieds Ali Sleiman OTH 6

Mon homme de 80 ans et moi faisions du vélo dans la ville, dans le cadre de mon initiation à l'équipe de Bike Gang. Nous avons commencé à la Place des Arts, pédalé sur le pont de l'Ile Saint-Hélène, puis remonté jusqu'au Parc LaFontaine. Tout en débattant des options alimentaires, 80 ont suggéré cet endroit appelé Omnivore. J'avais marché près du petit restaurant une bonne partie du temps, jeté un coup d'œil par la fenêtre une ou deux fois, mais jamais réellement intervenu. Il y avait quelques facteurs qui ont contribué à mon hésitation, le premier étant l'emplacement. Au cours de mes deux premières années à Montréal, l'espace au coin de Marianne et St Laurent avait vu ouvrir et fermer environ quatre entreprises différentes. J'avais radié de manière préventive le restaurant libanais en tant que victime éventuelle, malgré le fait qu'ils avaient longtemps survécu à l'un des occupants précédents. 

Allez pieds Ali Sleiman OTH 9 Allez pieds Ali Sleiman OTH 10

La other chose qui tranquillement bothJe me suis rendu compte que je n'avais aucune idée de ce qu'était un omnivore. «Allez mec», rit Ali Sleiman, qui possède en partie le restaurant avec son frèreother Akram et leur ami Charbel. «Je suis un décrocheur et je sais ce que signifie omnivore.» Mon diplôme d'études supérieures avait apparemment encore moins de valeur que je ne le pensais à l'origine. Le grillmaster extraordinaire a expliqué qu'il avait appris la définition en regardant Jurassic Parc, lorsqu'un scientifique a décrit trois catégories de dinosaures: les carnivores, les herbivores et les omnivores. Ces derniers mangent essentiellement de la viande, des plantes et à peu près tout autre chose en vue. Lorsque Charbel et Akram ont ouvert Omnivore pour la première fois, ils visaient à répondre aux goûts éclectiques. Le nom avait du sens.

Akram, dont les amis appellent affectueusement Aks, tenait le grill lors de cette première visite. Le menu n'est pas vaste mais peut être écrasant étant donné que chaque dernier élément a l'air bien à la bouche. Je me contente d'un sandwich au Djaj mais demande de remplacer les cornichons par des pommes de terre. «Nous n'y mettons pas de pommes de terre. C'est comme ça othnos endroits le font », lance Akram. Je plaide ludique pour une exception mais il prétend que le restaurant ne porte pas de pommes de terre pour commencer. Directement dans mon champ de vision se trouve ce qui semble être un bol de spuds Yukon Gold, fraîchement coupés en dés. "Ce mec est juste un [insérer un des nombreux mots explicatifs]", je pense pour moi-même, mais je sais ne jamais discuter avec la personne qui prépare votre nourriture. La première bouchée de ce poulet a changé ma disposition entière. Grillé à la perfection, avec une sauce à l'ail qui ne contenait pas un soupçon de mayo, je mettrais le sandwich au shish taouk contre tout ce que j'ai mangé à la maison. Je n'étais toujours pas fan d'Aks 'mais je serais certainement prêt à le supporter lors de futures visites.

Allez pieds Ali Sleiman OTH 11 Allez pieds Ali Sleiman OTH 12

Les voyages répétés étaient fréquents; au moins quatre fois par semaine. L'année écoulée et le changement ont probablement été les plus difficiles pour moi, et Omnivore est devenu un havre personnel. Tout le monde dans l'équipe m'a toujours salué et traité avec amour, à un moment où j'avais perdu tout repères - et pour cela, j'ai la plus profonde gratitude. Finalement, j'ai même adouci Akram, dont le sens du basket-ball est une joie d'être autour. Il a appelé le Wisconsin contre le Kentucky dans le Final Four de cette année, a prédit la domination de Kaminski et a choisi Duke par 5 dans le match pour le titre. Ali glousse quand je lui raconte cette première rencontre. "C'est comme ça qu'Aks est parfois", déclare le natif de Bidnayil. «Il ressemblait plus à un père qu’à un frèreother grandir… et il devait l'être, car mon père travaillait tout le temps. »Ali devient un peu ému quand il se souvient du déménagement de sa famille du Liban au New Jersey, puis à Montréal. Il souligne également que Omnivore est vraiment un environnement sans pomme de terre. Ce que j'avais vu dans le bol, c'était en fait des navets. 

Consultez le podcast ci-dessous et cliquez sur @cmonfeet sur Instagram pour plus de photos!

Laisser un commentaire

Continue shopping
Your Order

You have no items in your cart