CHEZ NOUS MIX SESSION #06 - M.BOOTYSPOON

CHEZ NOUS MIX SESSION M.BOOTYSPOON

Pour la sixième édition de notre série Chez Nous Mix Sessions, on s'est tourné vers M.BOOTYSPOON. Vous pouvez lire une petite entrevue (en anglais) ci-dessous avant de vous lancer dans son mix en bas de page!


Pour la sixième édition de notre série Chez Nous Mix Session, nous nous sommes tournés vers M.BOOTYSPOON. Vous pouvez consulter un court questions-réponses avec lui ci-dessous avant d'appuyer sur le bouton de lecture en bas de la page. Vous aurez droit à un joli mix que vous pourrez écouter pendant que nous roulons l'été ensemble!

OTH: Quand as-tu commencé à faire du DJ et à faire de la musique, et pourquoi?

MB: J'ai été très jeune exposé à la musique électronique underground et cette passion ne s'est jamais vraiment éteinte. Je suppose que j'ai gagné l'intérêt approprié pour le DJing de mon frère plus âgéotheuh quand j'avais environ quinze ans. Il commençait à jouer des disques minimalistes et techno après être sorti et avoir vu la plupart de la vie nocturne underground de Montréal par lui-même. Nous avions une paire de Technics dans notre sous-sol, mais je ne pouvais pas gratter alors j'ai immédiatement (et malheureusement) abandonné en essayant de DJ pendant environ quatre ans. À cette époque, j'avais également essayé la conception sonore et essayé de créer ma propre musique, mais c'était principalement à un stade amateur. C'est vers le début de 2009 que j'ai vraiment commencé à graver des CD en les emmenant dans les bars et les clubs pour jouer.

Au cours des derniers mois, j'ai pris la production un peu plus au sérieux et je suis heureux d'annoncer que vous verrez une sortie de moi à l'automne sous un alias pas si évident. Plan décennal très involontaire je suppose hahahah

 

OTH: Avez-vous des résidences à Montréal? Émissions de radio? etc...

MB: Pas pour le moment. On peut vraiment me trouver en train de jouer n'importe où dans la ville. J'ai eu un projet en cours qui est New Sounds of Montreal qui a commencé avec Sinjin Hawke, LOL Boys 'Heartbeat (s) et Azamat B. de Rinse France, où je me suis fait les dents en DJing une sélection variée de musique et de VJing. lors de fêtes. Je viens aussi de démarrer 00: AM avec trois de mes amis, une fête centrée sur les talents House & Techno qui repoussent les limites de ces genres. Brendan Neal aka Motions est le other DJ résident de la soirée.

 

OTH: Des événements particuliers qui vous ont marqué à Montréal?

MB: J'aime toujours beaucoup Night Trackin 'qui était les nuits de Jacques Greene et Seb Diamond de 2009 à 2012. Les premières soirées qu'ils avaient organisées ont eu un énorme impact sur moi car c'était environ un an après que j'avais vraiment commencé à sortir et ça définitivement resté avec moi pendant cette période de formation. C'était aussi à l'époque où j'ai vu Tiga jouer à Stereo pour la première fois, ce qui a changé ma façon de voir la vie nocturne, les fêtes, etc. Aussi quand le rideau déchiré a ouvert ses portes aux fêtards après les heures de bureau, c'était vraiment autre chose - définitivement un point central de la scène de fin de soirée à Montréal pour le decade. Les soirées dans cette ville ne se sont en aucun cas rapprochées de cette ambiance depuis.

 

OTH: Comment décrivez-vous votre genre et votre ambiance?

MB:J'ai certainement gravité autour d'un style de DJing Chicago / Ron Hardy. Je ne suis pas un puriste de genre. Si je peux décomposer des éléments rythmiques ou tonaux entre des musiques qui à première vue semblent complètement différentes simplement parce qu'elles proviennent d'une scène différente, je ne vois pas pourquoi elles ne devraient pas être jouées ensemble. Je suis pour avoir un ensemble cohérent et discipliné de temps en temps, mais je n'aime pas non plus sonner et jouer comme la plupart des gens de nos jours. J'ai trouvé que c'est ce genre d'approche qui distingue l'humeur et le rythme de mon DJ en dehors de others.

 

OTH: Comment décririez-vous ce mix?

MB: J'ai remarqué qu'il y avait déjà beaucoup de mixages DJ destinés au dancefloor pour la série Chez Nous, alors j'ai pensé que je présenterais quelque chose d'un peu différent. Je suis venu à ce mix avec peu de contraintes other que la période au cours de laquelle il a été publié, la rentrée scolaire de l'année; des vibrations de fin d'été y étaient canalisées. Il va encore faire chaud, vous allez toujours être en mode été pour uneother mois, mais la descente est proche et je le voulaisothLes gens dans ça. Le mélange que vous pouvez écouter au bord de la piscine, pendant que vous faites du shopping ou avant de sortir le soir en ville. Personnellement, cet été avait été une montagne russe ascendante à pleine vitesse tandis que l'argent sortait de mes poches, et je ne pense pas vraiment que j'étais seul sur ce trajet. Ne pas essayer d'imaginer claquer les pauses là-dessus.



Laisser un commentaire

Continue shopping
Your Order

You have no items in your cart