15 Years On The Usual Route: The Shoe Wall

OTH Mur de chaussures 15 ans

Les baskets  et OTH, c'est comme les biscuits au chocolat et le lait: leur ensemble existant, et l'un sans l'autre n'est pas pareil. Les baskets sont une partie intégrale de la culture dans laquelle OTH s'est fondée, et, avec le temps, ils sont devenus une partie intégrale de la boutique. La plupart de nos employés en ont long à dire à propos des baskets, que le sujet soit leur paire préférée, ou le rôle qu'ils ont joué dans leur développement de style personnel. Ils ont aussi joué un rôle important dans la croissance de OTH; notre amour des paniers nous a propulsé vers les diverses collaborations qu'on a eu la chance de faire. Sérieusement, c'est presque impossible d'être hyperbolique tant qu'à l'importance des baskets et l'identité d 'OTH.

Le mur à souliers, qui est maintenant impossible à séparer de l'idée de la boutique, a fait ses débuts en 2003, lorsque Harry et Angelo ont décidé de faire quelques rénovations à la boutique. Dans le temps, le magasin occupe beaucoup moins d'espace; la boutique Vans, au troisième étage, n'existait pas encore, et l'espace où les cabines et les manteaux sont aujourd'hui caché par un mur. C'est derrière ce mur où le bureau était situé. Si OTH a commencé comme un "guichet unique de hip-hop ", comme on dit en bon français, la boutique au Centre-Ville était un guichet unique pour les gars, avec le bureau et la boutique dans le même espace. Bien sur, le magasin aussi servi, de temps en temps, comme une chambre à coucher après les soirées où les gars restaient tard pour s'occuper des affaires de la boutique. 

2003 a vu du changement, par contre. Le mur qui séparait le bureau de la boutique à reçu un Facelift et les planchers en bois ont été installés, tout avec le mais de changer le look d 'OTH petit à petit. Harry et Angelo ont alors décidé de consacrer le nouvel espace au baskets, qui deviendrait, de plus en plus, un aspect important d 'OTH. Mais, ils voulaient faire de quoi qui était différent des autres magasins. 

Alors, ils ont fait recours à leurs pères pour leur aider avec un projet: refaire le mur et créer des tablettes construites danse le mur, pour ainsi créer un mur 3-D, sur lequel les souliers seraient étalés. Passez dans la plupart des boutiques de ces jours-ci, et vous y trouverez des murs similaires; mais, en 2003, ça n'était pas le cas. C'était encore une autre façon que Harry et Angelo avaient trouvé pour différencier OTH des autres magasins. 

OTH Mur de chaussures 15 ans

Les paires qui figuraient sur ce premier mur à souliers rendront les têtes de baskets à se sentir nostalgique. Quelques unes des marques que nous avons à la boutique aujourd'hui étaient présentes en 2003; c'est sur que vous aviez pu prendre les Puma et les Nike que vous cherchiez chez OTH. On pourrait même y trouver les Nike SBs avec les grosses languettes et les lacets épais qui dominaient le monde des baskets en 2003. Les Nike SBs étaient pour 2003 ce que Jordan est aujourd'hui. 

Il y avait aussi des paires que seulement les têtes de baskets vétérans s'en souviennent, mais ils s'en souviennent avec beaucoup d'émotion: Spath, Gravis, et Pony. Dans le temps, c'étaient quelques unes des marques les plus populaires. Aujourd'hui, on est habitué de voir des designs minimalistes, mais, en 2003, c'était des baskets drôlement gros, colorés, et avec beaucoup de petits détails qui dominaient. 

La beauté du mur à souliers chez OTH, c'est que ça donne un espace unique au têtes de baskets. C'est vraiment plus comme un sanctuaire de paniers. Depuis 2003, c'est un espace qui appartient uniquement au souliers. Un espace qui fait en sorte que les souliers sont comme les affaires les plus importantes au monde. C'est pour ça que les baskets joue un rôle si intégrale dans l'identité d 'OTH. Donc, cette semaine lorsque vous êtes à la boutique pour voir une de nombreuses paires qui sortent bientôt (plus sur ça dans quelques jours), vous allez pouvoir sourire un peu, en sachant commenter le mur a évolué depuis 2003, lorsque Angelo, Harry, et leurs pères, ont pris un mur à l'arrière du magasin et ont été transformés en sanctuaire pour les baskets.

OTH Mur de chaussures 15 ans OTH Mur de chaussures 15 ans

Sneakers et Off The Hook vont ensemble comme le beurre de cacahuète et la gelée: ils font partie intégrante de la culture dans laquelle le magasin s'est enraciné et, par conséquent, ils sont devenus une partie intégrante du magasin lui-même. La plupart des membres du personnel peuvent parler poétique de leurs baskets préférées et du rôle que les baskets ont joué dans leur style de vie. Les baskets ont également joué un rôle important dans Off The Hookla croissance de notre entreprise, notre amour pour les chaussures nous ayant donné l'opportunité de collaborer avec plusieurs marques de chaussures. Sérieusement, il est difficile d'exagérer à quel point les baskets sont importantes pour Off The Hookl'identité de.

Les fondations du mur de chaussures si synonyme de Off The Hook aujourd'hui est apparu pour la première fois en 2003, lorsque Harry et Angelo ont décidé que des rénovations mineures étaient nécessaires au magasin. À l'époque, le magasin était beaucoup, beaucoup plus petit qu'aujourd'hui; l'espace Vans au troisième étage n'existait pas encore et la zone où se trouvent les cabines de changement était en fait l'espace de bureau d'où les gars dirigeaient le magasin. Si Off The Hook a commencé comme un magasin de hip-hop à guichet unique, le centre-ville était un guichet unique pour Harry et Angelo, avec le bureau et le magasin dans le même espace. Il servait aussi occasionnellement de lieu où les gars se brisaient après une nuit de travail tardive.

2003 a vu le changement, cependant, comme le mur qui séparait le magasin de l'espace de bureau et de l'entrepôt a été rénové et les planchers de bois ont été remis en place. Tout cela dans un effort pour embellir le magasin. Harry et Angelo ont décidé de dédier le nouvel espace à l'arrière aux chaussures, qui devenait une partie croissante de Off The Hookl'identité de. Mais ils voulaient que ce soit différent. 

Ils ont appelé leurs papas et leur ont demandé de les aider avec un projet: refaire le mur et découper les étagères pour les chaussures, créant l'apparence d'un mur avec des étagères enfoncées sur lesquelles les chaussures seraient assis. Visitez la plupart des boutiques de baskets de nos jours et vous verrez probablement une configuration similaire. Mais en 2003, ce n'était pas le cas. C'était unother façon dont Harry et Angelo faisaient Off The Hook différent. 

OTH Mur de chaussures 15 ans

Les chaussures qui tapissaient les étagères sacrées rendront les têtes de baskets nostalgiques. Certaines des marques de baskets que nous portons aujourd'hui étaient dans le magasin, très loin en 2003; même à l'époque, vous pouviez acheter votre Puma et votre Nike au magasin. Vous pourriez même copier ces Nike SB avec les grosses langues et les lacets épais qui étaient en 2003 ce que les Jordans sont aujourd'hui. 

Il y avait aussi les chaussures dont seules les têtes de baskets de l'époque se souviendront, bien qu'elles s'en souviennent avec tendresse: Ipath, Gravis et Pony. À l'époque, ils étaient parmi les baskets les plus chaudes du jeu. L'année 2014 peut être consacrée à des silhouettes minimalistes et élégantes, mais 2003 a certainement été consacrée à des baskets carrées, caricaturales, avec des cloches, des sifflets et beaucoup de couleurs. 

La beauté avec le mur de chaussures à Off The Hook est qu'il a toujours été un peu un sanctuaire pour les têtes de baskets. Depuis 2003, il a un espace qui lui est propre, et une configuration qui permet aux chaussures de sembler otherworldly. Nous mettons littéralement des baskets sur un piédestal depuis plus d'uncade. Depuis lors, les chaussures sont devenues une partie de plus en plus importante de Off The Hookl'identité de. Donc, lorsque vous êtes à la boutique cette semaine pour découvrir l'une des nombreuses nouvelles paires qui sortent (plus à ce sujet dans quelques jours cependant), vous pouvez sourire un peu, sachant à quel point le mur de chaussures est venu depuis 2003, quand Harry , Angelo et leurs pères ont creusé un mur à l'arrière de la boutique pour faire briller les chaussures. 

OTH Mur de chaussures 15 ans

Laisser un commentaire

Continue shopping
Your Order

You have no items in your cart