15 Years on The Usual Route

15 ans sur la route habituelle

On s'était laissé au mois d'octobre 1999 à Brossard, où Harry venait tout juste ouvert Off The Hook pour la première fois. Angelo était en Grèce à ce point, mais il restait en contact avec Harry tout de même et surveillé de près le projet de son cousin. 

Même après la grande ouverture, la boutique a connu un énorme succès à Brossard. Le magasin était occupé et les clients adoraient la philosophie de ce nouveau magasin centré sur la culture hip-hop. Entre Harry, qui était jeune est qui connaissait bien la culture, et ses partenaires d'affaires, qui s'assurait que OTH avait les bons contacts dans le domaine du hip-hop, la boutique a été rapidement reconnue comme l'une des destinations pour les fans de hip-hop à Montréal.

Lorsque Angelo est rentré de Grèce, Harry et lui-même sont mis à penser à la prochaine étape pour le magasin. Harry avait le centre-ville dans le sang; même s'il avait toujours vécu à la Rive-Sud. De plus, à cette époque la culture hip-hop était profondément associée aux environnements urbains et aux centres-villes des grandes métropoles que ça soit Montréal, New York, Chicago ou Los Angeles. 

Les gars se sont mis à évaluer les plus et les moins d'une boutique au Centre-Ville. Serait-il possible d'ouvrir un autre magasin centré sur la culture hip-hop? Il ne faut pas oublier que City Styles and Sports Fever étaient déjà installés sur Ste-Catherine en 2000. Même avec cette réalité, Harry et Angelo n'ont pas pu résister à prendre ce que le Centre-Ville leur offrait. Ils possédaient déjà alors une clientèle qui leur était fidèle et ils avaient le soutien des partenaires originaux de Harry, soit Perry et Rickey D.

Lentement, l'idée a commencé à prendre forme. La boutique à Brossard restait ouverte pour le moment, mais Harry et Angelo se concentraient sur la croissance de leur nouvelle adresse au Centre-Ville. En observant les autres magasins sur la rue Ste-Catherine, ils ont rapidement compris qu'un effort spécial serait requis; être un commerce centré sur la culture hip-hop ne serait pas assez pour différencier OTH des autres. Alors qu'ils ont pris la décision d'approcher directement quelques marques qui ne se trouvaient pas encore chez les concurrents.  

En faisant affaire aveceux, Harry et Angelo ont appris qu'ils ont une exclusivité sur une marque, ainsi que de ne pas avoir peur de faire les choses différemment des autres boutiques. À ce jour, c'est une leçon qu'ils n'ont pas oubliée. Alors, quelques mois avant l'ouverture du 1021 Ste-Catherine, les gars ont fait le parcours de 600km vers le sud pour visiter New York.

Après quelques jours de rencontres avec diverses marques, ils avaient conclu des ententes avec quelques unes des marques de hip-hop les plus importantes dans le domaine. Notamment, Wu Wear et Rocawear qui acceptent de mettre leurs produits chez OTH. De plus, ils ont obtenu des ententes exclusives avec quelques unes des marques qu'ils avaient déjà à Broassard, dont Akademiks, PNB Nation et Triple Five Soul. Ces avec ces exclusivités que OTH était devenu un joueur important dans la culture hip-hop. 

Le parti d'ouverture de la fin de semaine de la Fête de Dollard marque le début de l'époque OTH comme on le connait aujourd'hui.

D'ailleurs, les dernières semaines nous sur permis de faire une brève introduction au projet d'exploration de nos archives que nous avons entamé. Au cours des prochains mois, on souhaite que vous fassiez découvrir notre univers. 

15 ans sur la route habituelle

Nous nous sommes quittés pour la dernière fois lorsque la boutique prenait racine à Brossard, où Harry avait ouvert ses portes Off The Hook avec deux partenaires commerciaux. Angelo était en Grèce à l'époque, mais gardait toujours une trace de l'évolution du projet de Harry. 

Ce n'est pas seulement l'ouverture officielle du magasin qui a été accueillie avec enthousiasme; le magasin était occupé, les clients adoraient le jeune magasin axé sur le hip-hop. Entre Harry étant jeune et en contact avec la culture et ses partenaires commerciaux s'assurant que le magasin avait toutes les bonnes connexions dans le monde hip-hop, Off The Hook devenait rapidement le destination pour les fans de hip-hop de Montréal.

Quand Angelo est rentré de Grèce, il s'est assis avec Harry et les deux ont commencé à réfléchir à ce que pourrait être la prochaine étape. Harry avait toujours été un enfant du centre-ville; même s'il avait toujours vécu sur la Rive-Sud, il a grandi centre ville. De même, que ce soit à Montréal, New York, Chicago ou Los Angeles, le hip-hop était synonyme d'environnements urbains et urbains. Le hip-hop impliquait de hauts bâtiments et du béton, c'est de là que vient le terme jungle de béton. 

La paire a décidé de commencer à envisager l'ouverture du centre-ville. Était-il possible d’ouvrir unother un magasin construit autour de la culture hip-hop au centre-ville de Montréal? Après tout, Ste-Catherine abritait déjà City Styles et Sports Fever, pour n'en nommer que quelques-uns. Il ne fallut pas longtemps à Harry et Angelo pour décider qu'ils allaient déménager au centre-ville. Tout avait un sens. Ils avaient du soutien et une solide clientèle et l'attrait du centre-ville était trop fort pour résister. 

Lentement, ils ont commencé à assembler les pièces du puzzle. L'emplacement de Brossard resterait ouvert pour le moment, mais ils se concentreraient sur la construction de l'emplacement au centre-ville et l'établissement Off The Hook avec ceux qui ne s'étaient pas encore aventurés sur la Rive-Sud. En jetant un coup d'œil dans la rue, ils savaient qu'être un magasin de hip-hop ne serait pas suffisant pour se démarquer. Au lieu de cela, ils ont décidé de prendre un risque qui a payé des dividendes immédiats et quelque chose qui a façonné Off The Hook depuis: traitez directement avec les marques other les magasins n'étaient pas en stock.

Le succès dont ont bénéficié Harry et Angelo en traitant directement avec les marques en 2000 a permis de les former à rechercher l'exclusivité avec les marques et à garder une longueur d'avance. Peu de temps avant l'ouverture du magasin au 1021 Ste-Catherine Ouest, les gars ont sauté dans la voiture et ont fait le voyage de 600 km vers le sud jusqu'à New York. 

Après quelques jours de rencontres avec diverses marques, ils avaient conclu des accords directement avec certaines des premières marques de style de vie hip-hop de l'époque, y compris avec certaines des marques avec lesquelles ils avaient déjà fait affaire par le biais d'un intermédiaire. Akademiks, PNB Nation et Triple Five Soul, qui étaient déjà à la boutique de Brossard, ont accepté d'avoir leur produit au centre-ville. Le voyage dans la Big Apple a également permis à Harry et Angelo de goûter à Wu Wear et à Rocawear. Ce fut un grand moment. 

La grande fête d'ouverture du week-end de la fête de Victoria en 2000 marque le début de Off The Hook comme nous le savons aujourd'hui. Les dernières semaines ont été une introduction à la naissance du magasin et à la façon dont nous nous sommes installés au centre-ville. Au cours des prochains mois, nous espérons vous emmener dans un voyage qui vous fera découvrir Off The Hook dans toute sa gloire. 

15 ans sur la route habituelle

Laisser un commentaire

Continue shopping
Your Order

You have no items in your cart